James & Cie - Les écarts

Collectif d'auteurs/personnages ou de personnages/auteurs dessinés. Découvrez notre univers fait de poésies, récits, expositions, projets et aventures.

Qui sommes-nous ?

En résumé…

James & Cie est une bande de personnages imaginaires, dessinés, à la tête d’un projet d’écriture sur le web nommé :  Les écarts.

Derrière James & Cie, plusieurs auteurs amateurs qui partagent comme passion, le théâtre, la littérature, l’art contemporain, la poésie, etc. Les écarts sont une production de poésies, textes, nouvelles et autres récits qu’ils produisent au gré de leurs envies et de leurs rencontres.

Le texte appelant l’image et vice-versa, les mots de James & Cie sont accompagnés d’un illustrateur qui leur donne corps au travers d’illustrations reflétants l’univers des personnages et leurs caractères.

Vous pouvez retrouver toutes les activités de James & Cie sur ce site, FacebookTwitter, Instagram et Google +.

Nous proposons aussi des services tels que des expositions et différentes interventions artistiques visant à promouvoir des initiatives artistiques et culturelles via le médium écrit et dessiné qu’est James & Cie – Les écarts.

Plus de détails…

James & Cie est un collectif de personnages dessinés derrière lequel se cachent plusieurs auteurs amateurs de poésies, récits et nouvelles qui s’est donné pour nom : Les écarts. Ce projet est né sur le web et les réseaux sociaux en septembre 2013 à l’initiative de Romain Ravenel, intervenant artistique en théâtre et actuellement directeur artistique et illustrateur de James & Cie.

Tout a commencé par des échanges d’e-mail qu’il entretenait avec son meilleur ami, rencontré à Lille pendant ses études de théâtre. Les textes échangés n’avaient pas vocation à être diffusés, tout du moins pourraient-ils être, un jour utilisés pour la scène. Ils s’aperçurent que leurs univers littéraires commençaient à dessiner les contours de personnages et c’est ainsi que sont nés James et Pereira, les deux premiers protagonistes de James & Cie.

Revenant de trois années passées en Pologne, Romain Ravenel propose à son ami de créer une page Facebook où il publierait leurs écrits sous forme de poésies et de brèves : Les écarts. Le texte appelant l’image et vice-versa, il décide de donner corps aux personnages en créant des illustrations et portraits de James et Pereira mais aussi, à la manière de scénettes théâtrales ou d’une bande dessinée, des Daily-Life : illustration avec texte montrant les personnages interagissant avec des situations et réflexions. Ce nouvel élément a tôt fait d’instaurer un univers et une identité graphique singulière.

Les retours des spectateurs-lecteurs conduisent Romain Ravenel a rencontrer de nouveaux auteurs avec lesquels il crée le collectif d’écriture James & Cie, composé de plusieurs auteurs-personnages : James, Pereira, Flea & Chip, Kymog, Axel Zeebrugge, etc. A partir de leurs textes, il crée leur visuel puis décide de les faire vivre dans un site web : James & Cie – Les écarts, où l’on peut retrouver les textes, dessins et activités des personnages.

Pour Romain Ravenel, l’écart est un parti-pris artistique et littéraire car ce mot désigne à la fois l’attitude physique d’un personnage face à un objet et une posture qui consiste, dit-il : « à s’éloigner pour voir de plus près ». Dans les écrits de James & Cie, on retrouve toujours ce fils rouge : cet éloignement vis-à-vis des situations que les personnages traversent, les objets dont ils sont témoins ou les mondes qu’ils arpentent. Ces flâneurs aiment se perdre dans les villes, les non-lieux, les campagnes, les cafés, pour nous livrer dans l’après-coup de leurs déambulations, des poésies-récits ou des nouvelles : « Au début, j’employais le terme : socio-poétique pour définir certains de nos écrits ».

A cette notion d’écart s’ajoute celle de Théâtre-Virtuel : « En montant des spectacles à partir de texte, je me suis surpris à dessiner la mise en scène sur des carnets. Pas simplement les costumes ou les personnages mais surtout les mouvements, l’attitude des corps et leur dynamique dans l’espace. J’ai remarqué que mon activité théâtrale réelle était très similaire à mon travail sur James & Cie. Les textes convoquent des images que je désire voir aux travers de corps animés ou inanimés. En tant qu’illustrateur, je mets en scène ces personnages comme lorsque je dirige les mouvements d’un acteur : je visualise une posture, une attitude, un relâchement ou une tension que j’essaye de transmettre aux spectateurs à travers le dessin en espérant qu’il résonne avec les écrits. Pour ma part, James & Cie est un objet hybride, quelque chose qui emprunte des éléments du théâtre tels que : la construction de personnage, la création de scénettes et de dialogues, la production d’histoires et récits propres à chacun, etc. Mais comme je le nomme et le crée sur internet, ce ne peut être qu’un théâtre-virtuel qui se réalise en convoquant une certaine théâtralité dans les dessins, les mouvements des personnages, leurs scènes et leurs dialogues. ».

Vous l’aurez compris, ce projet nous réserve bien des surprises et évolue à grand pas. A ce propos, et depuis peu, Romain Ravenel a mis en place plusieurs services qu’il peut dispenser via les dessins de James & Cie : des interventions artistiques, l’élaboration et la construction d’expositions pour des évènements socio-culturels, ainsi que des promotions écrites et dessinées pour ses partenaires. Ce qui ne fut  au départ qu’un projet virtuel, tisse de plus en plus de liens avec le monde réel, faisant ainsi de James & Cie un médium original, interactif, attractif, plaisant et exigeant. N’hésitez pas à faire appel à ces personnages et à leur univers.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :