Laissez moi vous présenter Meaningless Tales, littéralement traduit par « Les contes insensés » : un site et compte Twitter organique voir acéré !

Commençons par le nom et la description du conteur. L’insensé se nomme Fayçal Saoudi et s’expose en « connard exquis » – dont nous ne manquerons pas d’observer l’hommage et le détournement de la formule. Né en Iles de France, notre « clochard céleste » – il se définit ainsi – déambula dans de nombreuses villes telles que Toulouse, St-Étienne et Bordeaux jusqu’à devenir aujourd’hui : gascon d’adoption. Poussé par différentes pressions qui l’auraient fait devenir un autre à lui-même, il se réfugie dans l’écriture ; médium devenu une évidence dès lors qu’il su lire puis écrire. Révulsé viscérale des mondes de l’entreprise et de pouvoir puis assécher par des évènements intimes et privés, c’est en février 2012 qu’un proche le pousse à organiser ses textes pour les publier.

Chez l’auteur, nul désir de reconnaissance ou l’envie d’être édité mais le besoin de déverser son verbe sur ce qu’il vit et traverse car pour lui : « il est impossible de vivre de sa plume en France ! ». Encore et toujours, il faut donc pactiser, avec la réalité et trouver de quoi survivre pour pouvoir vivre ! – Juste logique ou inversée, je l’ignore.

Dans un tel contexte et constat « sensé ou insensé » me direz-vous, il est tout naturel que s’échappent de ses doigts quelques filets d’encre. Les Meaningless Tales sont des billets publiés sur un Tumblr puis relayés sur le compte Twitter de l’auteur qui engage le dialogue avec sa communauté sur les contenus et thèmes. Ils sont nombreux : l’alcool, la ville, les excès, le sexe, les femmes, les relations, la politique, les égarements, la poésie, l’érotisme, la littérature, etc. Organisés par des titres en français ou en anglais, les contes se suivent mais ne se ressemblent pas et pour les chercheurs de logique : il faudra commencer par le bas du site pour aller vers le haut – et ce n’est pas James qui contredira ce désir d’hauteur face au sens et aux choses.

Vous me direz, sans doute : « James, un énième blog déversoir d’états d’âme, franchement ! Il y en a un bon paquet ! ». Je vous répondrais : « oui, mais qui engage vraiment le paquet ? ». Ici, nous ne parlons pas d’une personne qui expose sa petite bouée de névroses tout en souriant à l’idée de se la palper – non ! Meaningless Tales c’est une rigueur que s’impose l’auteur avec six heures d’écritures par jour, diurne ou nocturne, combinées à du sport pour s’aérer. Cette ascèse a pour résultat une écriture accessible, fine et recherchée surfant sur des désirs, une vie et ses envies.

Il est parfois facile d’exposer le bonheur en le fleurissant de vocabulaire, mais il est beaucoup plus difficile de faire faner les fleurs et le verbe pour nous offrir une nature morte ou des carcasses plaisantes à grignoter… « Ronger jusqu’à l’os » sera le plaisir minimum délivré par l’exploration des contes : un entre-deux subtil où joie et cynisme se mélangent chez le lecteur conquit par une écriture aux descriptions nerveuses et organiques. Récits, poésies, scènes de théâtre, l’auteur s’attaque à tous les styles : vous laissant libre de progresser dans le vaste script d’un monsieur décadence combattant quelques ambiances mortelles par la vie.

Loin d’être une entreprise insensée, l’auteur des contes va plus loin en proposant des ambiances musicales qui collent au texte. En dessous de chaque billet, vous trouverez un clip qui lubrifiera davantage l’imaginaire de votre lecture tout en vous raccrochant à l’ambiance dans laquelle l’écrivain a projeté. Parmi de nombreux artistes musicaux, vous retrouverez : The White Stripes, Serge Gainsbourg, Nova, Tyrannosaurus Rex, etc.

Le compte Twitter des Meaningless Tales mérite aussi le coup d’oeil puisqu’en plus de dialoguer avec ses abonnés via quelques phrases bien senties, Fayçal Saoudi retweet beaucoup d’images érotiques, tableaux de peintres et photographies qui viennent fortifier son univers.

Nous y voici : l’écriture, le son et l’image, trois domaines, trois matériaux qui, bien dosés nous offre un cocktail artistique à siroter.

Assoiffé que nous sommes, nous n’allons pas bouder notre plaisir à nous délecter de bons mots cuisant au fin fond d’une cuillère d’argent : dont tout le sens ce distillent goutte à goutte dans un univers voguant à sous – double et triple – sens.

Site web : http://meaningless-tales.tumblr.com/

Twitter : @Meaningless_T

Meaningless Tales, James a rencontré..., James, les contes insensés, illustration, érotisme, texte, théâtre, poésies, écriture, musique, littérature érotique,

James a rencontré… Meaningless Tales