A l’occasion du concours « dis moi dix mots » proposé par le Ministère de la Culture, le Labo des Histoires Grand Est fait une nouvel fois appel à Romain Ravenel et son personnage, James.

Cette opération c’est déroulée en mars 2018 dans la ville de Porcelette où une classe entière de jeunes élèves, s’inscrit pour le concours. Les mots de cette année donnés par le ministère étaient : jactance, volubile, placoter, bagou, accent, grio, ohé, susurrer, truculent et voix. Quatre mots sont sélectionnés par les jeunes auteurs de Porcelette : jactance, volubile, bagou et placoter. Très vite, ils deviennent les personnages d’une histoire extraordinaire où James les accompagne.

Réalisé sur deux séances, ce petit livre vous raconte l’histoire de quatre mots victimes d’un méchant sorcier, Jean-Mi Orlette, qui les a emprisonné dans un livre magique où se trouve un labyrinthe de phrases et d’histoires. Dans un récit fait d’actions et d’idées farfelues, James et ses amis vont tenter de déjouer les plans machiavéliques du magicien. Cette histoire, entièrement créée par les enfants, c’est faite à travers des discussions entre les enfants et Romain Ravenel. Que dois faire James ? Que dit Jactance ? Qu’arrive t-il à Volubile ? Pourquoi Bagou est-il un vendeur ? Etc. Débordant d’imagination, la classe de Porcelette c’est prêtée au jeu et recevra bientôt l’impression de leur premier petit livre via le Labo des Histoires Grand Est.

Pour lire et télécharger le livre, cliquez (ici)